Les produits de la terre
/
Provence-Alpes-Côte d'Azur

Taureau de Camargue

Le taureau de Camargue est noir et fougueux. Il porte en lui le caractère bien trempé du pays dans lequel il est élevé en semi-liberté.

Son élevage à des fins de jeux taurins, ferait presque oublier que le taureau de Camargue c’est l’une des meilleures viandes bovines françaises. Récompensée par une AOP dès 1996, c’est une viande fine, peu grasse, au goût unique.

Le taureau de Camargue est élevé par des agriculteurs appelés manadiers. L’élevage des taureaux en Camargue se pratique de manière traditionnelle. La conduite des troupeaux se fait à cheval par les gardians. Les animaux ont conservé leur instinct sauvage, et toute manipulation doit se faire avec beaucoup de précaution car elle peut s’avérer dangereuse.

Les animaux pâturent toute l’année en extérieur de manière extensive (un animal adulte sur 1,5 hectare), sur des milieux variés.


Façonnée au cours des siècles par le Rhône, la Camargue est un exemple unique en Méditerranée. Le ciel, la terre et la mer s’y sont combinés, épaulés par le vent, l’eau, le soleil pour dessiner un paysage exceptionnel offrant des sensations infinies.


Côté nature, étangs et lagunes se disputent l’espace. Ils sont le refuge d’une faune et d’une flore remarquables. Plus de la moitié des 660 espèces d’oiseaux d’Europe sont visibles en Camargue. Parmi eux, se remarque les colonies de flamants roses. Au milieu des roseaux, les chevaux blancs de Camargue, vivent en harmonie avec les taureaux en livrée noire.

En Camargue, pas de risque de s’ennuyer. Les villages regorgent de sites incomparables et d’activités variées qui culminent à la belle saison. Lors des fêtes votives, le taureau est roi et les manadiers en vedette.

Côté plaisirs de la table, les produits de terroir, dont la fameuse gardiane de taureau et son indispensable riz de Camargue, sauront proposer des saveurs typiques. Pour vous en remettre, pourquoi ne pas alors sauter en selle pour une balade à cheval, une virée à vélo ou vous essayer enfin au kayak de mer ?

Les Ambassadeurs du Site remarquable du goût se sont engagés à faire découvrir aux visiteurs de ce territoire sa culture locale si particulière.

Manadiers, producteurs, restaurateurs, hébergeurs, prestataires d’activités de loisirs, tous se mobilisent pour vous faire découvrir les richesses de ce terroir au paysage exceptionnel et mettre à l’honneur un art de vivre unique que l’on trouve en Camargue.


- D’avril à octobre : se déroulent dans les arènes des villages les « courses camarguaises » (courses à la cocarde)
- De mai à octobre : les fêtes de villages qui rassemblent petits et grands pour des rendez-vous où le taureau est roi
- Tout l’été, participez aux petits déjeuners aux prés ou aux soirées camarguaises organisées par les manadiers.

Le taureau de Camargue dans tous ses états : Les Ambassadeurs du Site remarquable du goût du Taureau de Camargue programment durant les vacances de Toussaint un calendrier d’animations chaleureuses, conviviales et gourmandes à la découverte du taureau.



Profitez des activités ludiques et pédagogiques pour tout savoir de la Camargue et de ses secrets. Entre culture et tradition, les prestataires vous entraînent dans un monde discret où entre marais et bocage, canaux et rizières, les taureaux évoluent dans un environnement exceptionnel.


Vaste zone de marécages bordée par le littoral méditerranéen, la Camargue est un territoire à la richesse environnementale exceptionnelle reconnu par de nombreux labels nationaux et européens.

Constitués de milieux naturels emblématiques tels que des prairies humides, des sansouires, des marais, des lagunes... l’élevage du taureau y joue un rôle environnemental de premier ordre en participant à la préservation de la biodiversité.
Taureau à la Saint Gilloise

Pour 4 personnes : 1 kg de paleron en tranches très fines, 1 oignon moyen, 100 gr de câpres, 70 gr de cornichons, 3 gousses d’ail, 7 à 8 filets d’anchois à l’huile, 1 botte de persil, huile d’olive.

Dans un mixer, hacher moyen les oignons, les câpres, les cornichons, l’ail et les filets d’anchois. Faire revenir cette mixture dans l’huile d’olive pendant 10 mn environ.

Mettre dans le fond d’une cocotte en fonte un peu d’huile d’olive puis alterner une fine couche de la mixture, une fine couche de tranches de paleron, une fine couche de la mixture, une fine couche de tranches de paleron, etc. terminer par la couche de mixture et verser un peu d’huile d’olive.

Laisser cuire à très petit feu pendant 2 à 3 heures sans fermer complètement le couvercle

Lamelles de taureau de Camargue marinées

Pour 5 personnes : 800 g de faux filet de taureau de Camargue d’une épaisseur de 1 cm, 12 g de tapenade noire, 20 cl d’huile d’olive, 1 gousse d’ail, 50 cl de vin rouge, 1 échalote, 1 cuillère à café de tomate concentrée, 1 cuillère à soupe de fond brun, graines de coriandre dans un moulin.

Découper la viande de taureau en lamelle et la mettre à mariner dans de l’huile d’olive. Recouvrir d’un papier film.

Ciseler finement l’échalote et l’ail, les faire revenir dans 1 cl d’huile d’olive, ajouter 50 cl de vin rouge, laisser réduire des 2/3. Ajouter le fond brun, la tomate concentrée et la tapenade. Laisser réduire à feux doux pendant environ 10 mn pour obtenir une consistance épaisse.

Faire saisir très rapidement (2 minutes) dans une poêle très chaude, les lamelles de taureau, les napper de la sauce et les servir immédiatement.

(Recette fournie par Roger Merlin du Restaurant le Mas des Colverts. D’autres idées recettes sur le site du Syndicat AOP Taureau de Camargue www.aoptaureaudecamargue.com)
Adresse
421 av Maurice Privat 30600 Vauvert
Mot-clé
Taureau